Catalogue

Bernard Dio

Firmin Abauzit ou la lumière oubliée

Le XVIIIe siècle, siècle des Lumières, évoque immanquablement dans nos esprits les noms de Diderot, Rousseau, Voltaire, D'Alembert. Né à Uzès (Gard) en 1679, mort en 1767, Firmin Abauzit, réfugié à Genève après la révocation de l'édit de Nantes en 1685, marqua cependant de son empreinte cette époque si riche, et ce, malgré l'ignorance que notre siècle paraît en avoir ; adulé, recherché par ses contemporains pour sa science infinie et sa tolérance inflexible, il fut le père spirituel de Jean-Jacques Rousseau, et le maître à penser des plus éminents scientifiques (Newton, Leibniz), philosophes (Voltaire, Rousseau), et souverains de son temps (Guillaume III d'Angleterre), illuminant de sa clarté cet aréopage. Même l'intransigeant Sainte-Beuve condescendit à faire son éloge au XIXe siècle. Malheureusement oublié par son excès de modestie, son refus de publier, il mérite par la modernité de ses idées et la profondeur de son esprit, de ressurgir aujourd'hui du passé et de retrouver sa place au sommet, comme Rousseau l'a si bien clamé dans la Nouvelle Héloïse : " Non ce siècle de la philosophie ne passera point sans avoir connu un vrai philosophe et un seul ! Sage et savant Abauzit... " Que notre siècle lui rende cet honneur.


Genre : Essais
ISBN : 978-2912283345

Epuisé.

à découvrirÀ découvrir également